Katanas-Samurai
L'armure du samourai: les accessoires de l'armure
Le Karabitsu
Le Karabitsu est un large coffre de style chinois, laqué et souvent décoré avec les emblèmes du clan et parfois de celui personnel du samourai, qui sert à stocker l'armure. Introduit probablement depuis la Chine, les origines du Karabitsu sont obscures. Il est en usage au Japon depuis l'époque Nara (645-794) et existe en plusieurs variétés, certaines servant à stocker des documents par exemples. Il était très utile dans le climat humide de Japon et était exposé comme un meuble dans les demeures de samourai.
Karabitsu, boîte armure samourai, clan date
Karabitsu portant les mons de Date Masamune
Le Sashimono
Les Sashimonos sont apparus sur un champ de bataille au 15ème siècle et ont joués un rôle très important dans le Japon médiéval.
Les Sashimonos sont des bannières portées sur le dos par des serviteurs, des soldats et des Samouraï, mais aussi placés dans des porte-étendards sur les montures de certains soldats de la cavalerie, nécessitant une identification rapide. Compte tenu de la grande diversité des armures japonaises, les sashimonos procuraient un sentiment d'unité pour les armées.
Sashimono, drapeau samourai, bannière samourai
Sashimono de la période Taisho
Le Horo
Le Horo a été inventé par Hatekeyama Masanaga pendant la période Onin (1467-1468).
Au Japon, pendant l'époque féodale, le Horo était une pièce de tissus montée sur une armature et attachée à l'arrière de l'armure portée par les samouraïs sur les champs de batailles dont la fonction était d'arrêter les flèches.
Le Jingasa
Les Jingasa (Chapeau "Kasa" et "Jin" militaire) ont été principalement utilisés au cours de la période Edo tardive (1700-1860).
Comme la période d'Edo était une période de paix, les Kabuto étaient moins utilisés et les Jingasa sont devenus ainsi plus populaire.
Jingasa période Edo